ARCHIVAGE DES THEMES DES JOURNÉES D'ÉTUDES

JOURNÉE D'ÉTUDES du 18 novembre 2017

Thème : « Conscience du corps »

Conscience du corps, Image du corps, Image de soi… de quoi parle-t-on ?
Comment le Ramain participe-t-il à cette conscience du corps ?

« Entretenir l’acte de veille, l’activité mentale qui crée les relations correspondantes souhaitées pour un fonctionnement harmonieux de l’organisme »
 « Rompre les habitudes, les stéréotypes afin de rendre l’individu disponible à lui-même et présent à ce qu’il fait » 
Simonne Ramain "Perception de soi par l’attitude et le mouvement »

La relation commence par une sensation du corps.
Etre à l’écoute de son corps permet de développer la conscience

JOURNÉE D'ÉTUDES du 19novembre 2016

Thème : "Se découvrir mouvement"

Le mouvement n’est pas seulement un témoignage du vivant, il est l’élément constitutif de la vie. Mouvement dans notre gestuelle, notre vieillissement, les nombreuses circulations qui nous animent. Nous le constatons encore dans les modifications d’humeurs, d’émotions, voire de sentiments qui nous surprennent parfois. Or, il est souvent difficile d’apercevoir les mouvements qui orientent notre attention, notre perception, notre compréhension du réel.
A partir de l’expérience d’exercices Ramain vécus en commun, la Journée d’Etudes nous donnera l’occasion d’approfondir notre approche en échangeant sur des phénomènes qui, bien que propres à chacun, sont essentiels à toute évolution.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 21 novembre 2015

Thème : Les fondamentaux du Ramain
Par quels moyens le Ramain provoque-t-il uneévolution en chacun de nous qui l'amène à devenir lui-même, plus authentique, plus humain, plus libre ?


JOURNÉE D'ÉTUDES du 22 novembre 2014


Thème : L'expérience Ramain pour quels enjeux ?

Une occasion de faire connaissance avec une technique, une pensée et une méthodologie ;mais aussi de retrouver des collègues et amis,
d'échanger sur des pratiques, d'approfondir certains concepts, d'approcher d'autres manières d'animer.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 23 novembre 2013


Thème : «En quoi le Ramain est-il une pédagogie du risque?»

Prôner le risque est déjà un risque - surtout dans une société qui cherche à le nier - et une plus grande gageure a été d'en faire une pédagogie.

S'il est convenu que le Ramain est une pédagogie du risque, comment cette pédagogie se décline-t-elle de ce point de vue?

JOURNÉE D'ÉTUDES du 24 novembre 2012


Thème : « Réalité et expérience de soi : La Méthode Ramain»

Percevoir la réalité – y compris celle de son existence – à travers son expérience propre.
Expérience des relations que l’on établit, qui se multiplient et se complètent de façon à construire une structure fluide des rapports au monde, aux objets comme aux concepts, aux autres comme à soi-même.
Expérience d’être corps agissant, d’être soi en relation.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 26 novembre 2011

Thème : "Le refus d'apprendre: l'approche du Ramain".

Apprendre, c'est créer des relations nouvelles avec ce qui nous entoure. Chaque instant de la vie se trouve ainsi sollicité dans une dynamique où se mêlent bien entendu désir et crainte d'aller au-delà de ce qui est déjà connu. Ce mouvement, qui devrait être incessant, semble pourtant refusé parfois.
Les freins ou les blocages qui s'ensuivent interrogent l'entourage qui se trouve souvent démuni lorsqu'il souhaite apporter une aide.
Durant cette journée, les participants tenteront d'aborder ce qui motive le refus d'apprendre et s'appliqueront à étudier comment le Ramain cherche à y répondre.

Les travaux se sont déroulés en grand groupe et en groupes restreints.

Les participants ont cherché à élucider ce qui provoque de tels blocages et comment le Ramain contribue à ouvrir des brèches dans des systèmes qui ont tendance à s'autojustifier.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 27 novembre 2010

Thème : Se sentir concerné pour agir. La pratique des exercices Ramain peut nous éclairer.

Toute personne porte en elle le désir d’agir et vit mal l’idée de subir. Agir signifie quelque chose de la profondeur de l’homme, de sa nature.

Mais comment faire dans le quotidien ? Comment se réaliser dans la réalisation de ses tâches ? Que faut-il modifier en soi pour se sentir concerné et agir ?

A partir de l’expérience du Ramain nous essaierons d’apporter quelques éléments de réponse à ces questions déterminantes pour notre engagement dans l’existence.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 28 novembre 2009

Thème : Accompagnement : chances et risques

Être accompagné ou accompagner… marcher avec.

Comment se situer entre proximité et distance, rythme singulier et rythme de l’autre, partage des idées et décisions personnelles ?

Les multiples formes d’accompagnement qui ont cours aussi bien dans les secteurs de la vie professionnelle que dans la sphère privée invitent à une mise au clair des limites à maintenir et à une élucidation de ce qui se joue dans les alentours de ces limites.

La Journée était animée par M. Gérard WIEL, Membre de l’Association pour le Développement de l’Accompagnement d’Adolescents et de Jeunes (ADAJ) et auteur, entre autres, de « Penser et pratiquer l’accompagnement », Edition Chronique sociale.

Avec la participation de M. Jean-Marie CIERCO, Secrétaire Général de l’Association Valentin  HAÜY, Inspecteur Pédagogique Honoraire des établissements pour déficients visuels.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 29 novembre 2008

Thème : Autonomie : leurre ou réalité ?

L’autonomie est à la mode. On en parle, on la revendique. Mais de quoi parle-t-on ? D’une capacité qu’il conviendrait de développer ? D’une disponibilité pour parvenir avec efficacité à une réponse attendue ? Entre projet et réalisation, désir personnel et volonté collective, comment éviter les faux-semblants ?
Les travaux se dérouleront en groupes restreints et en grand groupe.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 24 novembre 2007


Thème : "Dépendance et autonomie"

« Comment peut-on être Persan ? » s’étonnait le personnage de Montesquieu…

Notre nature, notre culture, notre histoire constituent autant de cadres où notre dépendance s’alimente à notre insu, car le propre de la dépendance est de ne pas se reconnaître.

 A la suite de Simonne Ramain qui, refusant l’illusion de l’indépendance, a lutté toute sa vie pour son autonomie  et la nôtre, les participants à la Journée d’Études se demanderont s’il peut exister une autonomie qui ne soit pas un leurre, et à quelles conditions celle-ci peut émerger et perdure.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 25 novembre 2006


Thème : "Reconnaître et connaître"

Un désir de reconnaissance est inscrit dans l’homme. L’absence de reconnaissance peut entraîner souffrance et violence.
Mais de quelle reconnaissance parlons nous ? Reconnaissance de soi ? Reconnaissance de l’autre ? Reconnaissance mutuelle ? Reconnaissance d’une réalité qui nous entoure et nous comprend ?....
Où s’enracine notre demande de reconnaissance ? Est-ce possible de se connaître, reconnaître dans ses capacités et ses limites ?
La méthode RAMAIN, qui nous incite à comprendre, ne nous invite-t-elle pas, par l’engagement dans l’action à reconnaître pour connaître et agir ?

JOURNÉE D'ÉTUDES du 26 novembre 2005


Thème : "Reconnaître et connaître"

JOURNÉE D'ÉTUDES du 27 novembre 2004

Thème : L’expérience Ramain : articulation entre cadre et méthodologie

Dans l'expérience Ramain, si le cadre, par définition rassurant, se comporte comme un point de référence auquel il est toujours possible d'avoir recours, la méthodologie, dont le sens échappe à la plupart, paraît distante et surtout sans lien avec ma réalité actuelle. De plus, cette disparité se voit amplifiée par l'attitude de l'animateur, qui possède une connaissance personnelle d'un processus dont il apprécie la valeur et auquel il fait confiance, alors que les participants ignorent presque tout d'une proposition qui éveille leurs résistances et dont personne ne semble connaître l'issue.
Dans cette confrontation multiple, la personne joue l'évolution  de ses propres équilibres, faits de disponibilités et de rigidités, de dépendance et d'autonomie, de répétition et de dynamique, de doute et d'affirmation de soi.
La Journée d'Etudes cherchera à expliciter ces articulations toujours à recréer.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 29 novembre 2003

Thème: LE CADRE, LIEU D'ENGAGEMENT, COMMENT ?

La Méthode Ramain, par les procédures qu'elle met en place dans les exercices qu'elle propose et par l'animation qu'elle préconise, donne une grande importance au cadre qui oblige le participant à se mobiliser pour se situer.

Cette option de formation peut être source de réflexions multiples en rapport avec des pratiques professionnelles d'éducation, de  soin, d'accueil, d'enseignement ou d'aide, tout comme elle peut l'être, plus largement, avec des expériences du quotidien de chacun.

Problématique :    Un cadre est souvent perçu sous l'aspect de limites contraignantes et restrictives de liberté. Comment peut-il devenir un lieu d'engagement personnel et par conséquent d'autonomisation ?

JOURNÉE D'ÉTUDES du 30 novembre 2002

Thème: ATTENTES et PROJET

Attentes et projet : encore un paradoxe ? Peut-être deux moments dans un processus d'évolution, deux faces différentes d'un même espoir.

JOURNÉE D'ÉTUDES du 24 novembre 2001

Thème: CONFRONTATION et CREATIVITE

Deux mots paradoxaux ?
Il n’est guère habituel de parler de créativité quand on est confronté à la rigueur d’une consigne, la difficulté d’un problème ou l’exigence d’une situation.
Pourtant, dans le champ de la créativité, la Méthode Ramain privilégie ce moment où chacun de nous est amené à oser des solutions inédites pour lui.
Cette journée explorera ce champ du risque créateur, à la fois source et conséquence de notre mobilité personnelle

JOURNÉE D'ÉTUDES du 20 mai 2000


Thème : LE PROCESSUS RAMAIN : UNE CONCEPTION DE LA FORMATION

JOURNÉE D'ÉTUDES du 09 octobre 1999


Thème : UNE OPTION FONDAMENTALE : LE GROUPE

JOURNÉE D'ÉTUDES du 28 novembre 1998


Thème : QUALITE : UN ENJEU POUR LE SUJET

JOURNÉE D'ÉTUDES du 22 novembre 1997

Thème: VIOLENCES

Plutôt que de la violence, parlons des violences des uns et des autres.
Les diverses formes que prend la violence en jouant aussi bien de la contrainte que de l'évitement interpellent notre propre idée d'éducation. Celle-ci n'est-elle pas un lieu privilégié d'échanges de violences - exercées et subies, explicites ou implicites - qui s'entrelacent aussi bien dans le tissu social de groupes à groupes et d'individus à individus qu'au sein de chacun ?

JOURNÉE D'ÉTUDES du 16 novembre 1996

Thème: A PROPOS D'ETRE SUJET

L'expérience amène-t-elle à être sujet ? Peut-on parler de Pédagogie du sujet ?
Sujet, projet, modèle, identité ; situation, intersubjectivité, médiation ; objets, enjeux, sujets de formation...

JOURNÉE D'ÉTUDES du 25 novembre 1995

Thème: LA PRESENTATION DU RAMAIN

Ce que l'on dit et la manière dont on situe le Ramain infléchit les pratiques ultérieures :
Pédagogie ? Thérapie ? Dans quel cadre ? Avec quel objectif ? Pour quelle durée ?
Animateur, formateur , thérapeute ...

JOURNÉE D'ÉTUDES du 28 MAI 1994


Thème :
LE RAMAIN FACE À D'AUTRES TECHNIQUES D'ÉVOLUTION. (P.E.I.)

JOURNÉE D'ÉTUDES du 27 novembre 1993

Thème: CONFRONTATION et CHANGEMENT

Par des situations très variées et souvent inhabituelles qui interrogent automatismes, habitudes, stéréotypies aussi bien moteurs que de pensée, la Méthode Ramain propose une éducation des attitudes dont dépend L'AUTONOMIE.
Elle vise à développer :
- la perception des détails en même temps que l'attention à l'ensemble ;
- la mobilité intellectuelle ;
- la disponibilité émotionnelle et motrice ;
- la capacité de mener une recherche personnelle et responsable.
En se basant sur des exercices graphiquiques, manuels et de mouvements vécus en groupe, elle suscite un processus de structuration globale et équilibrée, intégrant les aspects intellectuels, affectifs et moteurs.
Les relations qu'elle invite constamment à établir couvrent de nouvelles voies pour apprendre à apprendre, APPRENDRE à INTEGRER.
Après l'engouement des années 60 pour la dynamique de groupe, la vogue des réunions et des assemblées générales, la mode du groupe comme référence ultime connaît actuellement une période de reflux. Et pourtant, dans le champ des pratiques éducatives le groupe-classe perdure et les psychothérapies familiales, bien qu'encore timides, deviennent plus nombreuses que par le passé. C'est que la dimension groupale n'a jamais disparu alors que dans les établissements et services spécialisés l'accent a été mis davantage sur des pratiques nouvelles, telle la suppression des petits groupes au profit d'un unique grand groupe, tel le travail individualisé sous forme de relations duelles, telles les tentatives d'intégration scolaire ou d'insertion sociale.
La formation, initiale ou continue, n'est pas indifférente à ces fluctuations où des facteurs économiques autant que politiques ou plus proprement pédagogiques orientent des choix potentiels. Quelle est l'image du groupe (hétérogène, homogène, horizontal, vertical, restreint élargi...) aujourd'hui ?
Quelle peut en être l'utilité ? Que signifie l'individualisation en dehors d'une relation duelle ? Quelle place occupent ces relations diverses aussi bien pour l'individu que dans 'institution ?
L'Association Simonne Ramain Internationale nous invite à y réfléchir et à en débattre.

JOURNÉES D'ÉTUDES des 27 et 28 novembre 1992

Thème: MUTATIONS ET FORMATION. (Intervenant : Mr Berbaum Grenoble)

JOURNÉES D'ÉTUDES des 23 et 24 novembre 1991

Thème: A PROPOS DE LA PEDAGOGIE RAMAIN: INTERET ET MOTIVATION

avec la participation de Mme Maryvonne SOREL
de l'Université Paris V

JOURNÉES D'ÉTUDES des 24 et 25 novembre 1990

Thème: L'ACTE D'APPRENDRE

avec la collaboration de l'Université LYON II.

Au CENTRE VALPRE
1, rue Chalin
69131 ECULLY (près de Lyon)

JOURNÉES D'ÉTUDES des 25 et 26 novembre 1989

Thème: CORPS : MOUVEMENT ET LANGAGE

JOURNÉES D'ÉTUDES des 26 et 27 novembre 1988

Thème: RAMAIN ET AUTRES TECHNIQUES : QUELS RAPPORTS ?

JOURNÉES D'ÉTUDES des 21 et 22 novembre 1987

Thème: PROCESSUS RAMAIN ET ÉVOLUTION PERSONNELLE